Cérémonie de remise des diplômes de fin de scolarité

Allocution de l’Ambassadeur à l’occasion de la Cérémonie de remise des diplômes de fin de scolarité aux élèves des classes terminales du Lycée Charles de Gaulle d’Ankara, 29 juin 2011

Madame la Proviseure,
Mesdames et Messieurs les Professeurs,
Chers parents,
Chers Elèves,
Mesdames et Messieurs,

C’est avec un très grand plaisir que je vous accueille à la Résidence de France pour cette cérémonie traditionnelle de remise des diplômes aux élèves des classes terminales du Lycée Charles de Gaulle d’Ankara.

C’est un moment très particulier que ce « bac » qui depuis sa création, en 1808 pour les garçons et en 1861 pour les filles, a fait trembler des générations de lycéennes et de lycéens.

Ce sont 31 élèves bacheliers qui sont parmi nous ce soir, dont 17 reçus avec mention. C’est un résultat remarquable pour notre Lycée Charles de Gaulle. En votre nom à tous, je voudrais tout d’abord féliciter les élèves qui ont fait honneur à leur établissement, mais aussi le corps enseignant qui a mis tout son cœur, ses compétences et son engagement pour leur donner une formation de qualité.

Chers élèves,

16 parmi vous sont de « purs produits » du Lycée Charles de Gaulle. Vous avez intégré notre établissement dès l’école maternelle pour ne le quitter qu’aujourd’hui, avec en poche ce prestigieux diplôme du baccalauréat.

Vos autres camarades ont connu d’autres cieux ; avant Ankara, ils ont été à Athènes, Bruxelles, Copenhague ou Alger, en France aussi.

Tous, vous voici aujourd’hui « libérés », en train de « tourner la page », avec un avenir à construire, avec d’abord le choix de vos études supérieures. C’est la découverte d’un monde nouveau, vos premières armes vers la réalisation de vos ambitions… Nombre d’entre vous allez vers les grandes universités françaises, parisiennes ou de province, en classes préparatoires mais également à l’Institut national des Sciences appliquées, en Médecine, Sciences Politiques, Droit, Sciences Economiques… d’autres vont poursuivre leurs études au Canada ou en Turquie. Je pense à notamment à ceux qui sont encore l’attente des résultats d’admission au concours d’entrée à l’Université Galatasaray d’Istanbul.

Quels que soient vos projets, j’adresse à chacune et à chacun d’entre vous mes vœux personnels de réussite les plus chaleureux.

Le principe d’égalité n’interdit pas de reconnaître les mérites particuliers. Quelques mots encore, donc, pour souligner l’excellence des parcours de Mesdemoiselles Müjgan Kocabaş et Ece Akıcıncıbay, parcours récompensés cette année non seulement par l’obtention d’une mention Très Bien au baccalauréat, mais également par l’obtention d’une bourse d’excellence major de l’AEFE qui leur permettra de poursuivre leurs études supérieures en France.

Permettez-moi également de féliciter Sonat Taşman, pour sa mention TB avec les félicitations du jury, Yağmur Özdilekcan, Nisan Yetkin, et Baki Kavlak pour leurs mentions Très Bien.

Chers élèves,

En ce jour de fête, de joie et d’émotion pour vous, mais aussi pour nous tous, je voudrais conclure simplement en rappelant l’importance que la France attache à l’enseignement français en Turquie, aux valeurs de liberté, d’égalité, de fraternité et de laïcité que porte nos pays. Ces valeurs qui ont permis à chacun d’entre vous d’être jugé pour ce qu’il est, pour ce qu’il fait, afin de devenir un citoyen libre et responsable, un adulte instruit et curieux.

Que vous soyez citoyens de Turquie, de France ou d’ailleurs, tous nos vœux vous accompagnent dans cette nouvelle tranche de vie qui s’ouvre à vous.

Puisse l’enseignement et les valeurs que vous avez reçus au Lycée Charles de Gaulle d’Ankara vous accompagner tout au long de votre vie d’adulte.

Je vous remercie.

Dernière modification : 05/07/2012

Haut de page