Détention de M. Osman Kavala (19 février 2020) - Quai d’Orsay – Point de presse de la porte-parole – 20 février 2020 [tr]

La France est vivement préoccupée à la suite de la décision prise le 19 février 2020 de placer à nouveau M. Osman Kavala en détention. L’acquittement de M. Osman Kavala, prononcé le 18 février dans le cadre du procès de Gezi, constituait une issue positive, conforme à l’arrêt de la Cour européenne des droits de l’Homme du 10 décembre 2019.

La France appelle la Turquie à respecter ses engagements internationaux, notamment la Convention de sauvegarde des droits de l’Homme et des libertés fondamentales. Elle continuera à suivre avec attention les procès menés contre l’ensemble des représentants de la société civile et des défenseurs des droits de l’Homme en Turquie, en particulier celui de M. Taner Kiliç et de ses co-accusés.

Dernière modification : 20/02/2020

Haut de page