Discours de l’Ambassadeur à l’occasion du 14 juillet 2017, Ankara [tr]

Discours de SEM Charles FRIES
Ambassadeur de France en Turquie
A l’occasion de la Fête nationale
(vendredi 14 juillet 2017 à la Résidence de France)

Monsieur le Ministre de la Défense nationale,
Mesdames et Messieurs les députés,
Chers collègues,
Mes chers compatriotes,
Mesdames, Messieurs, chers amis,

Soyez tous les bienvenus à l’Ambassade de France ! Je me réjouis de vous accueillir ce soir à l’occasion de notre fête nationale pour partager ce moment de convivialité et de fraternité placé sous le signe de l’amitié franco-turque.
Cette réception se tient, nous le savons tous, dans un contexte très particulier puisque la commémoration demain du premier anniversaire de cette nuit tragique du 15 au 16 juillet sera l’occasion d’honorer la mémoire de toutes les victimes de cette tentative de coup d’Etat et pour la France de saluer, une fois encore, le formidable courage et la vitalité du peuple turc qui s’est battu pour défendre l’ordre constitutionnel ainsi que les institutions démocratiques et légitimes de ce pays.

La France et la Turquie ont été particulièrement et cruellement touchées par le terrorisme ces dernières années. Cela n’a fait que renforcer notre détermination commune à lutter davantage contre ce fléau. La Turquie sait pouvoir compter sur le soutien de la France dans son combat contre le terrorisme. L’an dernier, l’illumination de la Tour Eiffel aux couleurs du drapeau turc avait symbolisé la solidarité du peuple français avec le peuple turc après l’attentat commis à l’aéroport Atatürk d’Istanbul. Mais ce combat, aussi difficile soit-il, doit toujours se faire, partout dans le monde, dans le respect de l’Etat de droit, des libertés fondamentales, de la justice et des droits de l’homme. Ce sont là des valeurs partagées par tous les peuples européens et qui constituent également le socle de la relation entre l’Union européenne et la Turquie. Au moment où la Turquie s’apprête demain soir à se rassembler pour se souvenir avec émotion de ces terribles événements, puissent le pays tout entier et la démocratie en Turquie sortir renforcés d’une telle épreuve !

Monsieur le Ministre, comme vous le savez, l’amitié entre la France et la Turquie est forte et profondément ancrée dans l’histoire. Votre présence parmi nous ce soir est un grand honneur et je tiens à vous en remercier chaleureusement : aujourd’hui même, et c’est là naturellement un beau symbole en ce jour de fête nationale, les industriels turcs, français et italiens viennent de signer, sous votre impulsion décisive, un premier accord dans le domaine de la défense aérienne et anti-missiles et je me réjouis de cette coopération qui s’annonce très prometteuse. Liés par un partenariat stratégique, elles font face aux mêmes défis et ont donc, plus que jamais, besoin de travailler ensemble. Tel est le souhait du Président de la République française, M. Emmanuel Macron, de renforcer le dialogue entre nos deux pays. Tout d’abord pour mieux assurer notre sécurité, comme je viens de le rappeler. Pour mettre fin aussi aux crises qui secouent la région, au premier chef la tragédie interminable vécue par le peuple syrien. Pour maîtriser les flux migratoires vers l’Europe et mieux en partager le fardeau avec la Turquie. Pour accompagner enfin la Turquie dans ses réformes visant à se rapprocher de l’Union européenne.

La France souhaite aussi continuer à prendre toute sa part au développement économique de ce pays. Avec environ 500 filiales implantées en Turquie représentant plus de 100.000 emplois, la France est heureuse de contribuer à l’essor remarquable de la 17ème puissance économique de la planète. Nous sommes associés en particulier à la mise en œuvre de grands projets, notamment dans les domaines des transports, de l’énergie ou de l’armement, et nous espérons bien sûr faire encore davantage.

Nous sommes également fiers de contribuer à la formation des futurs cadres de ce pays à travers le formidable réseau des lycées et universités turcs francophones et fiers d’accueillir en France près de 4000 étudiants turcs chaque année.

Avant de conclure, je tiens à saluer chaleureusement tous mes compatriotes présents ce soir. Vous êtes tous, dans vos sphères d’activité respectives, des acteurs au quotidien de cette belle relation franco-turque et des exemples vivants des liens humains très forts qui existent entre nos deux pays : soyez-en remerciés !

Je ne saurais également terminer sans exprimer toute ma reconnaissance et gratitude aux nombreuses entreprises et sponsors qui soutiennent la célébration de ce 14 juillet.

Je vous souhaite à tous une excellente soirée. Vive la France, vive la Turquie, vive l’amitié franco-turque !

Dernière modification : 15/07/2017

Haut de page