Discours de l’Ambassadeur à la soirée de remise de prix du concours "Jeunes artistes contemporains de Turquie, nouvelle génération" 24 mars 2015, Istanbul [tr]

"Jeunes artistes contemporains de Turquie, nouvelle génération".

C’est une belle initiative que ce concours d’art organisé par la galerie Od’A-Ouvroir d’Art du Lycée Sainte Pulchérie et Mme Rabia Çapa fondatrice de la galerie Maçka Sanat dans le cadre du mois de la francophonie. Un bel exemple de collaboration entre une institution turque et française qui participe au dynamisme de nos échanges bilatéraux.

Le vernissage de l’exposition a eu lieu hier dans la galerie Od’A-Ouvroir d’Art du Lycée Français Sainte Pulchérie. 19 artistes sélectionnés par un jury de professionnels de l’art y ont présenté leur vision du monde à travers des œuvres issues de différentes disciplines : peinture, installation, sculpture, photographie. Ce soir, l’un de ces artistes se verra décerner le premier prix, le grand prix : une résidence d’artiste de deux mois à La Cité Internationale des arts à Paris.

Je salue cette initiative car elle contribue à renforcer les liens entre la France et la Turquie. Ce sera une occasion unique pour l’artiste lauréat de s’immerger dans la culture française, de faire des rencontres, de stimuler son travail, et, de trouver des sources d’inspiration à Paris qui de tout temps fut le foyer de la création.

Les artistes sont le miroir de nos sociétés qu’ils décryptent. Ils donnent à voir, à réfléchir. L’artiste est au centre de ce monde en perpétuels mouvements et sa voix est aussi celle de la liberté d’expression. Etre aux côtés des artistes, leur ouvrir des portes, c’est une façon de protéger cette liberté et c’est le chemin sur lequel est engagé le Lycée Sainte Pulchérie.

Par ailleurs, le Lycée Sainte Pulchérie est très attaché à la promotion des arts comme en témoigne les nombreux projets qu’il mène depuis plus de 10 ans dans ce sens : arts visuels, théâtre, littérature, danse. Sa galerie « Od’A-Ouvroir d’Art » a, depuis son ouverture en 2009, présenté le travail de nombreux artistes, des artistes confirmés mais aussi des jeunes talents prometteurs.

En 2011, j’avais été invité par le Lycée Sainte Pulchérie à inaugurer sa salle de spectacle. Aujourd’hui, cette salle baptisée Sahne Pulchérie, accueille chaque weekend des spectacles turcs qui sont à chaque fois sous-titrés en français, donnant ainsi l’occasion à la communauté francophone de découvrir des acteurs turcs de grande qualité. C’est une nouvelle façon de soutenir le dialogue entre nos deux pays.

Avant d’appeler Monsieur le Directeur du Lycée Sainte Pulchérie à mes côtés, je félicite les membres du jury pour leur participation à ce projet :
-  M. Sarkis président du jury,
-  le curateur M. Emre Baykal,
-  le critique M. Evrim Altuğ,
-  les artistes Seyhun Topuz et Serhat Kiraz,
-  Mme Bérénice Gulmann, directrice de l’Institut Culturel Français
-  et M. Alexandre Abellan, Directeur du Lycée Sainte Pulchérie :
Que j’invite à me rejoindre sur la scène. (SE M Ambassadeur invite M. Alexandre Abellan à le rejoindre)

Dernière modification : 26/03/2015

Haut de page