Israël - Territoires palestiniens - Déclaration de M. Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des affaires étrangères (14.05.18) [tr]

Alors que les tensions sur le terrain sont vives, comme en témoignent les graves incidents survenus dans la bande de Gaza ces dernières semaines, la France appelle l’ensemble des acteurs à faire preuve de responsabilité afin de prévenir un nouvel embrasement. Après plusieurs semaines de violences, et face au nombre croissant de victimes palestiniennes dans la bande de Gaza aujourd’hui encore, la France appelle de nouveau les autorités israéliennes à faire preuve de discernement et de retenue dans l’usage de la force qui doit être strictement proportionné. Elle rappelle le devoir de protection des civils, en particulier des mineurs, et le droit des Palestiniens à manifester pacifiquement.

Il est urgent de recréer les conditions nécessaires à la recherche d’une solution politique, dans un contexte régional déjà marqué par de fortes tensions.

La France désapprouve la décision américaine de transférer l’ambassade des Etats-Unis en Israël de Tel Aviv à Jérusalem, comme l’a rappelé à plusieurs reprises le président de la République. Cette décision contrevient au droit international et en particulier aux résolutions du Conseil de sécurité et de l’Assemblée générale des Nations unies.

Le droit international est sans ambiguïté sur le statut de Jérusalem. Il devra être déterminé dans le cadre de négociations, comme l’ensemble des paramètres internationalement agréés, afin de parvenir à une solution juste et durable, à savoir deux Etats, vivant côte à côte en paix et en sécurité, ayant l’un et l’autre Jérusalem comme capitale. C’est ce que dit le droit et c’est le sens de nos efforts en faveur de la paix au Proche-Orient.

Dernière modification : 15/05/2018

Haut de page