Sommet sur les indications géographiques à Ankara, 28-29 avril 2017 [tr]

La Chambre de commerce d’Ankara (Ankara Ticaret Odasi – ATO) a organisé les 28 et 29 avril 2017 le premier « sommet national » sur les indications géographiques. La France était le seul pays étranger invité, et était représentée par le SER d’Ankara.

PNG

Un sommet d’une telle ampleur est une première en Turquie, pays détenant un terroir riche mais encore peu converti aux Indications Géographiques (IG) : seuls 3 produits turcs sont actuellement sous IG (le baklava de Gaziantep, la figue d’Aydin et l’abricot de Malatya). Le but de ce sommet était de susciter une véritable dynamique nationale en mobilisant les producteurs et certaines organisations, comme les Chambres d’Agriculture, désireux d’intégrer une démarche qualité à forte rentabilité économique.

Après les voeux de bienvenue de plusieurs ministres et hommes politiques, les interventions et tables rondes se sont succédé. Des acteurs importants, nationaux et internationaux, oeuvrant pour le développement des IG étaient présents. Du côté international, l’OMPI, l’Union européenne, OriGIn, la FAO et l’INAO étaient représentées. La Turquie a affiché une véritable volonté de multiplier ses IG avec des acteurs innovants tels que l’Institut turc des Patentes (Türk Patent Enstitüsü – TPE) et YÜciTA, le réseau de recherches sur les produits de terroir et les indications géographiques de Turquie.

Dernière modification : 10/05/2017

Haut de page